L'orgue et l'organiste titulaire du temple d'Auteuil

L'orgue du temple d'Auteuil

L'orgue du temple d'Auteuil

Historique

Orgue Koenig (1971).

Yves KOENIG (né en 1950) dirige l'entreprise depuis 1983. II a baigné dès son jeune âge dans cette ambiance de redécouverte de l'orgue ancien et très vite il fut amené à restaurer des instruments historiques prestigieux puis à réaliser des orgues neufs dans le style français du XVIIIè siècle. Actuellement les nombreux contacts qu'il a eu avec le patrimoine étranger (Allemagne, Benelux) lui ont permit d'ouvrir le savoir-faire de la dizaine de compagnons hautement qualifiés de l'entreprise à d'autres styles.
Les instruments neufs portent la marque de la tradition. La manufacture travaille surtout pour les lieux de culte. Elle a également l'occasion de construire des instruments pour différents conservatoires mais aussi pour des particuliers.

Caractéristiques

2 claviers de 56 notes et pédalier de 30 notes. Transmissions mécaniques. 15 jeux.
Les jeux de l'orgue du temple d'Auteuil

Pierre FARAGO, organiste titulaire du temple d'Auteuil

Pierre FARAGO Pierre FARAGO est né à Caen en 1969. Après des études conjointes de piano, de clavecin et d'orgue avec André Isoir, il est admis au Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classe d'orgue de Michel Chapuis, où il obtient cinq premiers prix en orgue, harmonie, contrepoint, orchestration et composition.
Ayant obtenu le Certificat d'aptitude aux fonctions de professeur d'orgue en 1994, il succède à André Isoir au Conservatoire national de région de Boulogne-Billancourt.
Il se produit régulièrement tant en soliste qu'avec orchestre en France et dans divers pays d'Europe. Finaliste de plusieurs concours internationaux, il est lauréat du Prix Edmund Pendleton (interprétation à l'orgue).

Conjointement à sa carrière d'organiste et de professeur, Pierre Farago développe une importante activité de compositeur, couronnée par l'attribution d'une bourse de création par l'Académie des Beaux-Arts.
De Profundis (1996), Octuor à cordes (1997), Concerto de chambre pour piano et quatorze instruments (1998), La Pleurante des rues de Prague (1999). Création aussi d'un motet pour choeur à huit voix La Noche Obscura (1999), première audition à Valence, puis à l'Auditorium National de Madrid par l'ensemble Les jeunes Solistes dirigé par Rachid Safir, deux quatuors à cordes, Quartettsatz et Flügelnacht (Commandes de Radio France, création par le quatuor Renoir), de la mélodie Voyelles, d'après un poème d'Arthur Rimbaud (festival de Radovljica en Slovénie) ainsi que de la Pièce pour orchestre (à Moscou par l'orchestre de la Radio-Télévision russe). Il a créé sa pièce pour orgue Nächtlich geschürzt en direct à France Musique en janvier 2005. Ses dernières oeuvres, Zähle die Mandeln pour choeur mixte, Psalm pour voix et orchestre, (extrait d'un cycle faisant l'objet d'une commande de Radio France), toutes deux écrites sur des poèmes de Paul Celan, sont créées dans le courant de l'année 2006. Il est membre de la commission des orgues non protégées au titre des Monuments historiques.

Finaliste en 1997 du Concours International de Composition Reine Elisabeth de Belgique (concerto pour violon), distingué peu après par les Prix de composition de Pierre Cardin et William Wildenstein, décerné par l'Académie des Beaux-Arts, Pierre Farago a séjourné deux ans en qualité de pensionnaire à la section de composition de la Casa de Velázquez de Madrid. Il est titulaire des orgues du Temple d'Auteuil à Paris et de l'église Notre-Dame de Moret-sur-Loing. A l'occasion de l'inauguration de l'orgue du temple d'Anduze en avril 2010, il était présent aux côtés de Michel Chapuis.

haut

retour