Assemblée Générale 2011
Unité du protestantisme et transmission des Écritures
Une réflexion à mener
ensemble à Auteuil

Editorial de février 2011

Bible de Gutemberg.html

L'union entre notre Église réformée et l'Église évangélique luthérienne de France vient de faire un pas important lors du synode de Paris en janvier. Vous le savez, cette union doit intervenir en 2013, mais nous connaissons déjà le nom de la future Église unie. Elle s'appellera : Église protestante unie de France avec en sous titre : Communion luthérienne et réformée. Les ministres (pasteurs) de l'Église, qu'ils soient d'origine luthérienne ou réformée, seront agréés par une Commission des ministères unique et inscrits dans un « Rôle » (liste) unique. Les mandats électifs au sein de la future Église seront de 4 ans, et non plus de 3 ou 6 ans comme actuellement. Cette modification concerne tout particuliè-rement les mandats des Conseillers presbytéraux, c'est pourquoi il faudra adapter nos calendriers habituels. Le moment venu (en 2012), chaque association cultuelle devra modifier en partie ses statuts pour tenir compte de cette union. Mais dès cette année, le Conseil national de l'Église Réformée de France (ERF) nous demande de mettre à l'ordre du jour de notre assemblée générale une modification de la durée des mandats de conseillers presbytéraux (voir le détail de la modification exceptionnelle page ?). « Tout ceci est un peu fastidieux » prévient notre président le pasteur Laurent Schlumberger « mais c'est le passage obligé pour que l'union se réalise dans les meilleures conditions ». Enfin, n'oublions pas le but de tout cela : l'unité du protestantisme français pour un témoignage commun plus dynamique encore. Cette dynamique se manifestera notamment dans le processus d'animation : « Écoute ! Dieu nous parle » qui invite toutes les paroisses à partager ce qui fait le cour de leurs convictions, à savoir la Parole de Dieu.

À ce sujet, qu'en est-il de nos convictions à Auteuil ? Qu'en est-il de notre attachement aux Écritures (la Bible) ? Et comment transmettre ce trésor ? Car c'est bel et bien un trésor. « Sola Scriptura » disaient les Réformateurs. Notre paroisse a depuis longtemps le souci de rendre accessible la Bible au plus grand nombre : école biblique et catéchèse, partages bibliques, apprentissage des langues anciennes (hébreu, grec), conférences, etc. Mais peut-être pouvons-nous faire mieux et plus ! À vous de nous le dire à l'occasion de l'assemblée générale du 13 mars prochain. Il s'agit de développer les capacités de notre paroisse à partager la Parole avec tous ceux que nous rencontrons sur notre chemin cette année, qu'ils soient proches ou lointains.

pasteur Christian BARBÉRY


retour