De l'Avent... à Noël

Editorial de novembre-décembre 2004

Aujourd'hui la pluie tombe sur les vitres de mon bureau, le ciel est bien sombre et le vent fait s'envoler les dernières feuilles des arbres. L'automne s'en va, l'hiver arrive. On pourrait penser que tout cela est bien mélancolique. Mais à l'étage au-dessus un enfant joue ; à côté, un groupe de dames s'active joyeusement, et tous, nous attendons Noël. En ce temps où je prépare ce premier Noël que nous allons fêter ensemble, je tiens d'abord à vous exprimer ma reconnaissance pour votre accueil chaleureux, et surtout ma profonde joie d'être parmi vous. Avec mon épouse et ma fille, nous sommes très heureux de notre nouvelle vie, et je me sens très encouragé dans mon ministère pastoral ici à Auteuil.

Noël approche donc ! Comme les saisons rythment l'année, chaque temps liturgique nous replace dans une perspective qui donne sens à nos moments de méditations personnels et communautaires. Nous voici dans le temps de l'Avent. L'Avent (qui n'est pas l'Avant) vient d'un mot latin qui signifie la venue, l'arrivée. Mais qui est celui qui vient ? C'est Jésus bien sûr ! Oui, mais encore ? C'est le Messie des prophètes, celui du chant d'Esaïe : " Un rameau sortira de la souche de Jessé, un rejeton jaillira de ses racines. Sur lui reposera l'Esprit du Seigneur... Le loup habitera avec l'agneau... "

Pour moi, Noël, c'est ce temps fort de l'année où le Messie nous est présenté comme un être fragile et menacé, couché dans une crèche (Luc chapitre 2) ; c'est ce moment où Dieu est incroyablement humain, incroyablement proche de nous, où il plonge dans notre intimité la plus secrète. Car Noël, c'est ce temps où notre foi redevient presque candide, après toutes les interrogations de l'année. C'est la réjouissance infinie de l'annonce : Un Sauveur nous est né !

Alors, vient aussi, comme en écho à cette joie, la gravité de l'Espérance, le tressaillement d'un désir de partage, l'anxiété d'une attente. Alors vient aussi, plus forte que jamais, l'envie d'écouter, de comprendre, d'annoncer la Parole toujours renouvelée de l'Evangile et bien sûr de chanter tous ensemble " O peuple fidèle, Jésus nous appelle ! Venez, triomphants, joyeux, venez en ces lieux... ".

Soyons nombreux lors de nos cultes de l'Avent et de Noël à entonner ce chant mélodieux.

A tous, je souhaite un joyeux Noël dans la Paix de Celui qui vient !

Christian BARBÉRY


retour