Festival

Editorial de mai-juin et été 2013

Les confirmantes 2013, le pasteur Denis HELLER et Jaona RAVALOSON, président du Conseil presbytéral

Les réformés sont tellement réputés pour leur côté austère qu'on a peine à parler de fête en dehors des célébrations chrétiennes traditionnelles comme celles de Pâques, Pentecôte ou Noël. Un dicton populaire calviniste affirme même que « tout est permis sauf ce qui fait plaisir ». Pourtant, il n'y a pas lieu de bouder celui-ci si l'opportunité se présente. Et on n'en manque pas en ce moment, même si entre joie intérieure et exubérances irrationnelles, il y a une marge qu'on n'est pas obligé de franchir.

Une source extrême de réjouissance a été, au sein de notre paroisse, le 26 mai la confirmation de Sarah Eber et d'Elisa Grandjean. L'accompagnement patient de Denis Heller, pasteur emprunté à Passy-Annonciation à cet effet, a permis à Sarah et à Elisa de parfaire leur instruction religieuse et de franchir ce cap important pour la plus grande joie des intéressées, de leur famille et de notre paroisse. Félicitons Sarah et Elisa pour leur profession de foi qui pour être marquée de simplicité n'en témoigne pas moins d'une grande maturité. Rendons grâce pour cela.

La liesse se poursuit au cours des prochaines semaines. Après le premier Synode National de l'Eglise Protestante Unie de France, communion luthérienne et réformée, tenu à Lyon au cours du week-end de l'Ascension, nous allons célébrer dans notre église locale l'avènement de cette nouvelle union. La date choisie, commune à toutes les paroisses adhérentes, est le 9 juin.

Il ne s'agit pas de festoyer pour festoyer mais de manifester aux yeux de notre environnement d'Auteuil le sens profond de cette nouvelle union : l'ancrage dans les traditions issues de la Réforme, l'ouverture aux autres et le partage, le renouveau du témoignage et du service, en d'autres termes, fidélité au passé, fidélité à l'avenir, fidélité au Dieu de Jésus-Christ et à la mission qu'il nous a confiée an tant qu'église. D'aucuns diraient qu'il faut vraiment avoir un esprit tordu pour trouver une source de jubilation dans tout cela mais c'est notre joie, notre fierté et notre raison d'être. Aussi retrouvons nous nombreux dimanche 9 juin avec nos familles, nos amis, nos voisins, nos contacts dans le quartier sans distinction d'origine, de confession, de fonction.

La période estivale étant propice au festival, notez aussi, en particulier pour ceux qui ont entre 15 et 25 ans comme Elisa et Sarah, le rassemblement des jeunes protestants du 26 au 30 juillet à Grenoble Meylan, le Grand Kiff. Bien qu'à mon âge avancé j'ignore la signification précise du terme « Kiff », je n'ai aucun doute sur la nature et la portée de cet événement dont le thème est « vous êtes lumière(s) du monde » et incite notre groupe de jeunes à y participer. Joie, allégresse, rencontre et partage y sont au menu.

Enfin, sacre d'un été qui, à ce rythme, ne sera pas du tout meurtrier mais bien vivifiant « Protestants en fête » que je vous recommande vivement. Ce grand jamboree de tous les protestants de France se tiendra à Paris du 27 au 29 septembre. Là aussi, est prévu un programme riche de retrouvailles, de fraternité et de solidarité. Autant de motifs d'enchantement et d'exultation !

Jaona RAVALOSON
président du Conseil presbytéral


retour