Noël et les paquets-cadeaux ?

Editorial de décembre 2011-janvier 2012

Lors du culte de l'Avent de dimanche dernier, les enfants de l'Éveil biblique ont posé sur la table de Sainte cène des paquets-cadeaux sur lesquels était inscrit en lettres d'or le mot MESSIE. Dans le temple, des banderoles avec d'autres mots évoquent Celui dont on célèbre la naissance à Noël : « Emmanuel », « Sauveur », « Fils de David », etc.

partage.html

Est-il besoin d'autres cadeaux que celui qui porte le nom de Jésus ? De ces 1000 et un cadeaux qui nous attendent dans les supermarchés et qui seront au pied du sapin, pourquoi pas ? Les petits présents entretiennent l'amitié et ils créent même du lien. Mais Noël ne peut-il pas être aussi le moment de lier la gerbe de tous les cadeaux que nous avons reçus pendant toute l'année et d'exprimer ainsi notre reconnaissance ?

Cadeaux de rencontres et de fêtes, cadeaux de présence et d'écoute, cadeaux d'entraide et d'encourage-ments, cadeaux de dévouement, d'enseignement, cadeaux de projets, de participation...

Car si nous sommes au bénéfice de la Grâce de Dieu, nous sommes en même temps au bénéfice de tous ces témoignages, toutes ces actions, petites ou grandes, qui se font dans l'ombre et la discrétion. Aussi, quitte à faire rougir leurs auteurs, n'hésitons pas, en ce temps de Noël, à remercier, dans notre entourage, mais également dans notre paroisse, tous ceux et toutes celles qui ouvrent pour notre vie et pour notre joie.

Et disons également merci à Dieu de les avoir mis sur notre chemin. Sans eux, nous ne serions pas tout à fait ce que nous sommes et sans eux, l'Église ne serait pas tout à fait non plus ce qu'elle est : une communauté de vie.

Joyeux noël à tous,

pasteur Christian BARBÉRY


retour