Trois critères pour être l’Eglise

Editorial de juin 2006

En passant devant l’Eglise protestante suédoise de Paris, mon attention a été attirée par une affiche sur la porte d’entrée qui disait ceci :

Voilà ce que veut être une Eglise pour les gens de Suède.
Et nous ? Quelle Eglise voulons-nous être pour les gens d’Auteuil et des environs ? Comment voulons-nous exister ? C’est la question essentielle : que voulons-nous être ensemble, comme Eglise, pour les jeunes et les moins jeunes ?
Un lieu pour se rencontrer, pour grandir, pour se reposer : trois critères pour être l’Eglise.
Trois critères que nous pouvons déjà expérimenter à Auteuil durant les mois à venir.

Un lieu pour se rencontrer

Le dimanche 18 juin : culte commun aux paroisses du secteur. A partir de 10h30, au parc Léon Blum de Boulogne, nous nous retrouverons tous, c’est-à-dire les paroissiens d’Auteuil, de Saint-Cloud, de Meudon-Sèvres, de Jouy-en-Josas et de Viroflay, de Boulogne, d’Issy-les-Moulineaux et de Clamart et peut-être d’ailleurs encore. Au programme de cette journée : un grand culte festif et un pique-nique en plein air. C’est le pasteur et professeur de théologie Laurent Gagnebin qui présidera le culte du matin. Le thème retenu : "l’APPEL" (18 juin oblige !). En présence bien sûr des six pasteurs du secteur (en robes !) et de notre stagiaire Aurélie. Joie de la rencontre en perspective.

Un lieu pour grandir

Le "bon" esprit dans le christianisme est appelé "l’Esprit Saint". Esprit d’amour qui ne se laisse pas anéantir par le désespoir et la mort. Esprit qui nous redonne cœur, énergie et courage. C’est cet Esprit que nous célébrons à la Pentecôte. A cette occasion, les catéchumènes de dernière année confirmeront au temple de Boulogne leur baptême, signe de l’esprit vivifiant qui nous est donné.
Toujours en juin, les enfants de l’école biblique termineront l’année avec un spectacle intitulé "KENFETU ?" (ou la parabole des talents). Quant aux jeunes de la deuxième année de catéchisme, ils animeront le culte du 25 juin à Auteuil sur le thème de la violence. Encourageons-les tous dans leur désir de grandir dans la foi et de vivre selon cet esprit, l’esprit de vie qui conduit Jésus et à sa suite les apôtres.

Un lieu pour se reposer

A l’image des vacances, l’Eglise est un lieu de repos. Le culte, la prière, la lecture de la Bible … C’est reposant, n’est-ce pas ? Si vous ne partez pas cet été, alors tant mieux ! D’abord parce que nous allons essayer de maintenir le culte chaque dimanche et puis parce que chaque mardi après-midi au temple d’Auteuil, nous nous retrouverons autour d’une tasse de thé et d’un invité. Ces rendez-vous rappelleront à chacun qu’il n’est pas seul dans son foyer, même à Paris, et même en été !
L’Eglise, un lieu pour se rencontrer, pour grandir et pour se reposer. C’est possible ! Et non seulement c’est possible, mais c’est déjà une réalité ici à Auteuil et ailleurs. C’est aussi simple que ça et l’Eglise n’a pas d’autre justification.

Alors, bon été à tous !

Christian BARBÉRY


retour