Visitez-vous les uns les autres

Editorial de novembre 2010

«Visitez-vous les uns les autres ». C'est ainsi que l'on pourrait actualiser le commandement de Jésus. Car « aimez-vous les uns les autres », au niveau d'une paroisse, se conjugue sur tous les modes, à commencer par les plus pratiques.

La première démarche est de prendre conscience de nos voisins dans la foi, à l'intérieur de notre église réformée. Ces voisins, nous les ignorons souvent car nous ne les croisons pas forcément dans la vie de tous les jours ; ils sont divers, d'origines sociales et confessionnelles les plus variées, ils ne nous ressemblent pas immédiatement. On ne choisit pas ses frères et ses sours, et c'est mieux ainsi. Mais, souvenons-nous : « à la relation que vous créerez entre vous, à la qualité de parole que vous échangerez, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples ». La vie du corps du Christ s'articule entre voisins connus ou inconnus. Il faut préciser cependant que nous réunit concrètement notre appartenance à la tradition protestante et plus particulièrement notre participation à la vie de l'Église Réformée de France. Mais précision encore : ce sont les liens communautaires qui constituent l'église (sur la base bien sûr de la lecture de la Bible et de la participation à la Sainte cène). La deuxième démarche est donc d'aller voir les frères que Dieu nous donne, de les découvrir, de les reconnaître comme frères, aussi différents soient-ils. Pour cela plusieurs occasions favorables :

pasteur Christian BARBÉRY


retour